Youtube facebook twitter PinterestLinkedin Instagram

​​Bonifier le Régime

Pour améliorer les revenus de retraite des prochaines générations, une rencontre des ministres des Finances du Canada sur la bonification du Régime de pensions du Canada (RPC) a eu lieu en juin 2016. Lors de cette rencontre, une entente de principe a été signée par 9 provinces canadiennes; pour sa part, le Québec ne l'a pas signée. En décembre 2016, une loi visant la mise en place de la bonification du RPC a été adoptée par le gouvernement du Canada. Quant à lui, le Québec s'est engagé à consulter sa population pour s'assurer d'adapter le Régime de rentes du Québec à ses besoins et à ses réalités.

Trois propositions sont présentées :

  1. La bonification du Régime de pensions du Canada (RPC), qui prévoit :
    1. une bonification du RPC appliquée au Régime de rentes du Québec pour tous les travailleurs
    2. une augmentation du taux de remplacement du revenu de la rente de retraite du Régime de rentes du Québec, qui passerait de 25 % à 33,3 %
    3. une augmentation du revenu de travail maximal sur lequel cotiser, qui passerait de 54 900 $ à 62 600 $
    4. une augmentation du taux de cotisation, de 2019 à 2025, au Régime de rentes du Québec
    5. une augmentation du crédit d'impôt fédéral pour les personnes à faible revenu
  2. La bonification proposée par le Québec, qui prévoit :
    1. une bonification du Régime de rentes du Québec pour les travailleurs ayant un revenu de travail de 27 450 $ et plus
    2. une augmentation du taux de remplacement du revenu de la rente de retraite du Régime de rentes du Québec, qui passerait de 25 % à 33,3 % (pour la première tranche de revenu de travail de 27 450 $, ce taux demeurerait 25 %)
    3. une augmentation du revenu de travail maximal sur lequel cotiser, qui passerait de 54 900 $ à 62 600 $
    4. une augmentation du taux de cotisation, de 2019 à 2025, au Régime de rentes du Québec, sauf pour les personnes à faible revenu gagnant moins de 27 450 $        
    5. une exemption supplémentaire du revenu aux fins du calcul du Supplément de revenu garanti (SRG) afin d'augmenter dès maintenant le revenu des personnes âgées à faible revenu
  3. Le statu quo, c'est-à-dire :
    1. aucune bonification du Régime de rentes du Québec;
    2. le maintien du revenu de travail maximal sur lequel cotiser, à 54 900 $ (en 2016)
    3. le maintien du taux de cotisation à 10,65 % en 2016 et à 10,80 % en 2017 et, à compter de 2018, un mécanisme d'ajustement permettant d'aligner le taux de cotisation sur le taux d'équilibre
    4. le maintien à 25 % du taux de remplacement du revenu de la rente de retraite du Régime de rentes du Québec
Infographie

Bonifier ou non le système de retraite?

Animation Bonifier le système de retraite?
 
  • Haut de la page